Visite virtuelle des Nymphéas

Publié le

La visite des galeries des Nymphéas de Claude Monet (à l'Orangerie à Paris) est une invitation au voyage. Un voyage dans les couleurs, l'imaginaire, un ailleurs. Les reflets du ciel et de la végétation dans l'eau, à différentes heures, nous emmènent vite à Giverny, dans son fabuleux jardin. A une époque, je m'y rendais un dimanche par mois pour entretenir mon rêve et mon escapade. 

Profitons de ce voyage pictural virtuel aujourd'hui et dans le monde réel, demain...

Le Google Art Project offre la possibilité d'accéder depuis chez soi à des collections permanentes d’institutions culturelles du monde entier.
La plateforme propose à l’internaute de déambuler virtuellement dans les deux salles ovales des Nymphéas, conçues par Claude Monet entre 1915 et 1926 à Giverny, et aussi, grâce à la fonction de zoom, de s’immerger dans l’ensemble des huit compositions monumentales du maître impressionniste.
Cette immersion virtuelle permet d'appréhender, de préparer mais aussi d'approfondir et d'enrichir sa venue à l'Orangerie.

Selon la conception proposée par Claude Monet lui-même, les huit compositions sont réparties en deux salles ovales qui se suivent. Ces salles bénéficient d’une lumière naturelle depuis le toit vitré et sont disposées d’ouest en est, selon la course du soleil et un des axes de circulation de Paris, le long de la Seine. Les deux ovales évoquent le signe de l’infini tandis que les peintures déroulent le cycle de la lumière d’une journée.

Monet multiplia considérablement les dimensions de son projet initial, entamé avant 1914. Le peintre souhaitait que le visiteur puisse s’immerger totalement dans la peinture et oublier le monde extérieur. La fin de la Première Guerre mondiale en 1918 le confirma dans sa volonté d’offrir de la beauté aux âmes meurtries.

La première salle rassemble quatre compositions montrant les reflets du ciel et de la végétation dans l’eau, du matin au soir, tandis que la seconde salle regroupe des peintures à l’effet contrasté par les branches des saules bordant l’eau.

La Fondation Claude Monet présente les jardins et la maison de Claude Monet à Giverny (Eure). Avec 530 000 visiteurs par an en 2010, elle est le deuxième lieu le plus visité en Normandie après le Mont-Saint-Michel. Depuis cette date, la fréquentation augmente atteignant 570 000 en 2012 puis 580 000 en 2013 pour atteindre 627 000 visiteurs en 2014, ce qui conforte sa deuxième place de site touristique de Normandie.

La maison et les jardins ont reçu respectivement les labels « Maison des Illustres en 2012 » et Logo affichant deux demies silhouettes d'arbre Jardin remarquable en 2011. La propriété fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le  Logo monument historique Classé MH.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :