Nouvelles du monde d'après GEO

Publié le

Sur les neiges éternelles du Langjökull, un bus géant balade ses passagers jusqu'à 60 km/heure sur le deuxième plus grand glacier d’Islande, dont les scientifiques prédisent la disparition quasi-totale d’ici la fin du siècle.

Le ministère égyptien du Tourisme a annoncé son intention d’interdire les promenades à dos de chevaux, de dromadaires et d'ânes autour des pyramides de Gizeh et dans les zones archéologiques, selon l'organisation PETA à l'origine d'une enquête accablante.

Une commission d'enquête sur les feux de forêts qui ont ravagé l'île-continent en 2019 et 2020 a indiqué que le pays devait se préparer à affronter des catastrophes "plus fréquentes et plus graves" en raison du changement climatique.

Les loups ne sont désormais plus protégés, comme ils l'étaient depuis 1978. Les Etats pourront décider décider comment gérer les populations de loups, en autorisant ou non la chasse et les pièges.

Après les “vols pour nulle part”, découvrez les “croisières pour nulle part”, à Singapour. Deux sessions sont prévues en novembre et en décembre, où le passager voyagera, sans escale.

Jamais l’imagination n’aura autant été poussée à l’extrême qu’en cette période de pandémie. Dans un précédent article, nous vous parlions des “flights to nowhere”. Ces “vols pour nulle part”, où un avion décollait et atterrissait au même endroit. Initié par plusieurs compagnies asiatiques, le concept avait notamment été repris par la compagnie australienne Qantas. Eh bien rebelote, mais avec les bateaux ! Comme le signale un article de CNN Travel, l'office national du tourisme de Singapour, en partenariat avec deux compagnies de croisière, a annoncé la mise en place de “cruises to nowhere” (“croisières pour nulle part”, en français). Une première aura lieu en novembre, puis une seconde en décembre.

GEO

La crise provoquée par la pandémie de Covid-19 a créé une tendance pour le moins inattendue dans le monde de l’aéronautique : les “vols pour nulle part”. Le principe ? Atterrir au même endroit où vous avez décollé. Et c’est un succès...

Dans l'archipel du Dodécanèse comme dans le Péloponnèse, des villages abandonnés tentent de renaître de leurs cendres en misant sur le tourisme. Reportage.